Mono lisa

Mono lisa

// Itzik Galili

Le duo Mono Lisa, chorégraphié par Itzik Galili, est dansé sur une trame sonore faite des cliquetis d’une machine à écrire. L’œuvre s’ouvre sur plusieurs rangées de spots lumineux qui jettent une lumière vive sur le plateau sombre et recréent l’atmosphère d’une usine. Dans cet étrange environnement, imprégné de sons et de visions de fer et d’acier, un couple de danseurs vêtus de costumes couleur rouille virevolte, s’enroule et s’enlace en d’extraordinaires circonvolutions rapides défiant la gravité. Ce pas de deux aux mouvements acrobatiques époustouflants est exécuté avec une maîtrise absolue.

Itzik Galili, « Le mouvement est mon langage, ma manière de communiquer. C’est un langage sans parole, ce qui le rend d’autant plus éloquent. »

« L’art de Galili repose sur sa capacité de jouer de finesse avec l’abstraction et la narration, créant des œuvres qui nous marquent profondément. Il est à ce jour l’un des seuls chorégraphes travaillant aux Pays-Bas qui puisse établir ce fragile équilibre entre humour, violence, lyrisme, sexualité et élégance. »

Michael A. Kros, Ballettanz International, mars 2007
bjm