Les Chambres des Jacques

Les Chambres des Jacques

// Aszure Barton

LES CHAMBRES DES JACQUES propose une forme de dialogue entre la chorégraphe et les danseurs, une exploration presque interactive, axée sur une dimension humaine qui oscille entre le quotidien et le grotesque, entre le banal et l’inattendu. Une chorégraphie acclamée par la critique et le public lors de sa récente tournée internationale.

Pour permettre l’éclosion de cette « vraie vie » dans le corps de ses danseurs, Aszure Barton dit avoir transformé les studios de danse en un véritable asile de paix, de fous ou de combats, un lieu de tous les possibles, d’où émerge une matière souvent brute, authentique, à la fois intime et universelle.

Explorant l’individu sous toutes ses facettes et jusqu’au cœur de son animalité, Aszure Barton tisse sa toile à partir des petits tics personnels relevés pêle-mêle entre les mouvements des danseurs, ou encore, des multiples détails qui composent leur personnalité. Menues imperfections qui rendent hommage à la beauté comme à la fragilité de l’être.

« Une danse qui fait craquer le vernis de la civilité et des bonnes mœurs. […] Enchaîner un rigodon de Gilles Vigneault à Vivaldi en passant par des musiques tziganes et klezmer conduirait quiconque à la catastrophe. Mme Barton et les danseurs de BJM Danse en font un exploit. »

LE DEVOIR, Montréal, Canada, 2007

« Une fresque sensible, empreinte de douce folie. »

LA PRESSE, Montréal, Canada, 2007

« Un accomplissement exceptionnel dans le monde de la danse contemporaine. Le langage alarmant et absolument original de Barton résonne telle une voix sourde. »

THE BOSTON GLOBE, Boston, États-Unis, 2007
bjm